In: Blogue, Formation

NOUVELLE GÉNÉRATION DE DIRECTEURS FINANCIERS

Étudiants dans la mire – première partie

JessicaCorey
Jessica Corey

En juin 2017, une étudiante de l’École de commerce automobile canadien du Georgian College a parlé de son expérience dans le Programme de certification pour les directeurs financiers.

Enseigné par les formateurs de LGM, ce cours échelonné sur cinq jours initie les étudiants aux fonctions du département des services financiers au sein d’une concession, en plus de leur enseigner les pratiques exemplaires devant être observées par les directeurs financiers.

Entrevue avec Jessica Corey, étudiante de troisième année

Question : Quel aspect de l’industrie automobile vous a-t-il d’abord intéressé?

Réponse : Lorsque j’étais en quatrième secondaire, je me demandais ce que j’allais faire après mes études secondaires, et c’est environ à ce moment-là que j’ai découvert ma passion pour les véhicules. Je m’intéressais aussi aux affaires. J’ai donc décidé d’entreprendre une carrière dans l’industrie automobile, car je pouvais ainsi jumeler mes deux grands intérêts. Plus tard, j’ai remarqué à quel point cette industrie va vite et est en constante évolution. C’est alors que j’ai compris que j’étais vraiment à ma place, et que ce serait ma carrière.

Question : Pourquoi avez-vous décidé de vous inscrire au Programme de certification pour les directeurs financiers?  

Réponse : Je me suis inscrite au cours parce que je désirais avoir en poche un certificat qui m’ouvrirait des portes et qui me permettrait d’acquérir des compétences applicables à toutes les facettes de ma future carrière. En m’inscrivant au Programme, je disposerais d’un plus grand éventail d’options applicables à une plus grande diversité de métiers. Mais lorsque je me suis inscrite au cours, je ne savais pas trop ce que j’allais faire après la collation des grades.

Question : Quelle est la chose la plus importante que le Programme vous a apprise? 

Réponse : C’est la capacité d’être plus efficace lorsque je vends ma salade. J’ai aussi appris à intégrer naturellement les produits et les services dans une conversation, de sorte que le client ne se sent pas obligé d’écouter ni d’acheter. Le fait de venir à bout des objections et d’être capable de faire face à différents types de clients est essentiel à une carrière couronnée de succès dans l’industrie automobile, étant donné que cette dernière se fonde sur la création de liens et la vente de véhicules. Cependant, il est aussi important de se positionner d’une certaine manière.

Question : Après avoir suivi le Programme, désirez-vous faire carrière dans un département des services financiers? Et pourquoi?

Réponse : Si l’occasion se présentait, je ne dirais pas non à une carrière dans le département des services financiers d’une concession. La vente de produits financiers et de services est plus facile puisque le client a  déjà acheté le produit de base (le véhicule); ce qui non seulement contribue à un meilleur rapport entre le client et la concession, mais qui est aussi bon pour le département des services financiers. De plus, le département des services financiers me semble intéressant, car il constitue une partie importante de la concession. Enfin, je crois qu’il est important d’expérimenter chacun des départements de la concession avant d’accéder à la direction; le poste qui m’intéresse ultimement.

Question : Recommanderiez-vous le Programme aux futurs étudiants de l’École de commerce automobile canadien?

Réponse : Tout à fait! Tout ce que j’ai appris était vraiment intéressant, applicable à plusieurs emplois et enseigné d’une manière plaisante. Le cours s’applique à différentes facettes de l’industrie automobile ainsi qu’à une panoplie de carrières puisque les compétences et les connaissances apprises ne concernent pas seulement le département des services financiers. Donc, si les étudiants ne désirent pas devenir directeurs financiers, les compétences acquises les aideront à faire un meilleur choix de carrière, et celles-ci seront considérées comme un atout dans leur futur emploi.