In: Blogue, Formation

NOUVELLE GÉNÉRATION DE DIRECTEURS FINANCIERS

Joshua Katzman
Joshua Katzman

Étudiants dans la mire — deuxième partie

En juin 2017, un étudiant de l’École de commerce automobile canadien du Georgian College a parlé de son expérience dans le Programme de certification pour les directeurs financiers.

Enseigné par les formateurs de LGM, ce cours échelonné sur cinq jours initie les étudiants aux fonctions du département des services financiers au sein d’une concession, en plus de leur enseigner les pratiques exemplaires devant être observées par les directeurs financiers.

Entrevue avec Joshua Katzman, étudiant de troisième année

Question : Quel aspect de l’industrie automobile vous a-t-il d’abord intéressé?

Réponse : Ce qui m’a attiré de l’industrie automobile, c’est qu’elle est unique et très diversifiée. J’ai constaté que c’est une industrie qui change toujours et qui révolutionne constamment l’automobile. Ces raisons, en plus de ma passion pour les autos et les affaires, en ont fait le choix parfait pour ma future carrière. Trouver une industrie que je peux comprendre et qui me passionne était un facteur clé pour le choix de mes études : l’École de commerce automobile canadien du Georgian College et l’industrie automobile ne m’ont pas déçu!

Question : Pourquoi avez-vous décidé de vous inscrire au Programme de certification pour les directeurs financiers?

Réponse : J’ai décidé de m’inscrire au Programme de certification pour les directeurs financiers parce que je me verrais un jour travailler au poste de directeur financier. Je trouvais aussi que suivre ce cours était un avantage parce que je pourrais mieux comprendre un autre secteur de cette industrie. Je pense que plus on peut saisir de choses, plus on peut élargir son éducation et ainsi devenir un étudiant complet.

Question : Quelle est la chose la plus importante que le Programme vous a apprise?

Réponse : Sans aucun doute, la chose la plus importante que j’ai apprise dans ce cours, c’est la façon de mieux comprendre et communiquer comment les différentes options de financement fonctionnent. Le cours portait principalement sur les arguments de vente à donner aux clients et les façons efficaces de leur présenter les produits. J’ai aussi pu apprendre quelques trucs qui me serviront dans le futur pour mieux me présenter. Ces compétences seront de toute évidence utiles pour un avenir dans l’industrie automobile.

Question : Après avoir suivi le Programme, désirez-vous faire carrière dans un département des services financiers? Et pourquoi?

Réponse : Maintenant que j’ai terminé ce cours, je suis vraiment plus intéressé à une carrière dans le département des services financiers. C’est en grande partie à cause du caractère unique de ses postes et des possibilités qu’ils offrent. Travailler dans le département des services financiers vous permet de présenter aux clients des produits et des services qui leur sont utiles, mais qui génèrent aussi des profits pour le concessionnaire. Vous pouvez également promouvoir la marque en faisant ce travail. Je crois également que travailler dans chaque département d’un concessionnaire peut être bénéfique pour un cheminement de carrière parce qu’on peut ainsi acquérir de l’expérience dans autant d’aspects de l’industrie que possible.

Question : Recommanderiez-vous le Programme aux futurs étudiants de l’École de commerce automobile canadien?

Réponse : Je recommande fortement ce cours à tous les étudiants! C’est une excellente occasion d’en apprendre davantage au sujet d’un élément clé d’un concessionnaire et de l’industrie. De plus, le cours était vraiment agréable et m’a aidé à améliorer des compétences utiles à ma carrière. J’ai vraiment aimé que la formation soit donnée par quelqu’un ayant travaillé comme directeur financier parce que j’ai pu vraiment voir ce qui se passe à ce poste.

Si vous avez manqué la première partie de la série d’articles, lisez l’entrevue avec une étudiante du Georgian College, Jessica Corey.