In: Blogue, Personnel

AU RYTHME DE L’ÉVOLUTION DES MILIEUX DE TRAVAIL

Si vous repensez à l’évolution qui est survenue dans les locaux à bureaux, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Finie l’époque où les postes de travail étaient alignés contre les murs, dans une aire ouverte, comme dans une usine. Même en quelques années, le bureau a perdu son attrait comme lieu de travail principal. Les employés gravitent vers des endroits qui apportent un niveau de confort supérieur et qui favorisent la sociabilité, comme les coins-repas, les espaces ouverts et même leur chez-soi.

Le Groupe financier LGM, une division de LGM Financial Services inc., a un profond respect pour la conciliation travail-famille de ses employés et privilégie une plus grande souplesse sur le plan de l’emploi. Nous ne sommes absolument pas contre un complexe de bureaux, mais de nombreuses raisons expliquent notre intérêt à l’égard d’une stratégie virtuelle.

La conception des lieux de travail s’est considérablement améliorée depuis une dizaine d’années, mais des lacunes existent toujours. Les perturbations les plus usuelles auxquelles les employés doivent faire face sont, selon nous, le jacassement en arrière-plan, les éclairages fluorescents intenses, les variations de température, voire l’isolement, pour n’en énumérer que quelques-unes. Lorsque l’engagement en prend un coup, le reste suit inévitablement comme un jeu de dominos; la satisfaction au travail diminue et, avec elle, la productivité.

C’est pourquoi au début de décembre 2017, nous avons lancé la première phase de notre stratégie virtuelle qui a permis à quinze de nos agents de l’équipe du Service de travailler dans le confort de leur foyer. De nombreux éléments ont été pris en considération au moment de déterminer quels employés pourraient travailler à distance, notamment leur environnement familial, le nombre d’années de service et les besoins opérationnels. Quelques mois seulement après l’entrée en vigueur du projet, nous étions en mesure de confirmer une hausse de productivité et de participation, avalisant davantage notre décision d’adopter ce mode de travail.

Nos maisons sont des environnements familiers qui contribuent à notre bien-être mental et physique. La possibilité pour nos employés de travailler à la maison les motive à créer leur environnement de travail selon leurs préférences personnelles, ce qui au final accroît la productivité. Cela élimine également le temps perdu dans les déplacements domicile-travail et vice-versa. La plupart d’entre nous sont capables d’empathie à l’égard de ceux qui se trouvent dans la circulation dense de l’heure de pointe et des frustrations qui en résultent. En faisant un effort conscient en vue de réduire l’empreinte carbone de nos employés, nous pouvons continuer à assumer notre responsabilité sociale.

Les avantages d’une stratégie virtuelle comportent deux volets. Le premier, les employés auront plus de latitude en ce qui concerne leur horaire; le second, c’est qu’en tant qu’entreprise, nous continuons d’améliorer notre excellence opérationnelle, en maintenant nos bureaux malgré la hausse de nos effectifs.

Statistique Canada a rapporté que plus de 1,7 million de Canadiens travaillaient à la maison au moins une fois par semaine en 2008 (Statistics Canada, 2016), ce qui représente une hausse de 23 % par rapport à 1,4 million en 2000. Le monde du travail a évolué, et les lieux de travail virtuels offrent aux employés davantage de choix quant au moment et à la façon dont ils travaillent. Lorsqu’on leur a demandé comment ils se sont adaptés à leur nouveau bureau à domicile, un représentant du Soutien aux concessionnaires à LGM a déclaré : « … tranquillité d’esprit, plus de temps, économies d’essence et de kilométrage; ce ne sont là que quelques-uns des avantages dont j’ai bénéficié au cours des derniers mois. »